Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Richard Mac Allister
Je suis un simple Citoyen du Royaume Magique
avatar

☆ Sorcier depuis : 20/08/2012
Masculin ☞ Age : 32
☆ Hiboux : 596

☆ Star : Chris Hemsworth

☆ Crédits : Mi

MessageSujet: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   Mer 27 Mar 2013 - 14:21

Le domaine magique, la capitale sorcière, un lieu de vie essentiel dans ce monde. Pas vraiment l’un des endroits qu’il côtoyait le plus souvent à vrai dire, il n’y venait que rarement. Il faut dire que si c’était pour voir des nobles se trémoussaient ou se prendre pour ce qu’ils n’étaient pas – c’est-à-dire de fiers et beaux guerriers – il préférait s’abstenir. Alors que faisait-il ici ? Bonne question, en fait, il venait juste chercher son dû, étape obligée après tout après tout « travail » dirons-nous. Il furetait de droite à gauche, observant les alentours, les paysans des environs venant vendre leur récole, les nobles les rabaissant à longueur de journée, vraiment pathétique en somme.

Il valait mieux pas que ces types viennent vers lui pour le prendre de haut en tout cas. Enfin, il n’était pas vraiment là pour ça, il s’était dirigé vers les lieux les plus malfamés dirons-nous de cette ville, de ce lieu si « enrichissant » à tout point de vue. Fort heureusement son allure pas vraiment accommodante lui permettait d’éviter de se faire alpaguer par les filles de mauvaise vie, ainsi que par quelques malfrats. Quoique pour ces derniers, cela lui ferait du sport après tout non ?

Bien revenons à nos moutons, descendant quelques allées pour finalement retrouver l’endroit où il devait rencontrer son contact. Il s’adossa contre le mur le plus proche en l’attendant. D’ailleurs, il ne se fit pas attendre, peureux de nature, il observait si on le suivait ou pas. Richard en était amusé.


"Aaa...lors ?"
"C’est fait, n’en demandez pas plus. Vous ne souhaitez pas les détails n’est-ce pas ?"
"Noon...non ! Merci beaucoup ! Merci ! Il tyrannisait nos familles, nous ne savions plus quoi faire !"
"Eh bien maintenant, c’est de l’histoire ancienne. Vous avez ce qu’il faut ?"
"Eh bien à vrai dire...vous savez..."
"Quoi ?!"
"Vous y avez vraiment cru hum ? Merci de vous être débarrassé d’un de nos concurrents, maintenant, le marché est à nous. Malheureusement, on ne peut vous laissez en vie. Les gars ? Il est tout à vous !"

Un peu de sport, finalement, il allait en avoir. Vraiment ? Quatre gars rien que pour lui, et leur chef qui se rétractait, vraiment un couard celui-là, mais ce n’est pas grave après tout. Il y en aurait bien assez avec les quatre pour l’instant. Il sourit, amusé par la situation, plus qu’autre chose, alors que les quatre se mettaient autour de lui. Il les observa tranquillement, tourner autour de lui. Alors, c’était à mains nues ou avec des armes ? Visiblement, ils préféraient les mains, aucune arme n’était sortie. Tant mieux, le sang coulerait plus, et ça ferait mal plus longtemps. Au moment où le premier allait attaquer, il lui balança son poing dans la figure, rien que cela, avant d’enchainer avec les autres. Les coups de poings, pieds, tout s’échangeait dans un méli-mélo, certains tombèrent au sol, assommés, le sang qui giclait du nez, essayant de s’agripper à la chemise de Richard, la déchirant même par endroit. Et bien que tout ceci soit extrêmement fortifiant pour le corps, les adversaires n’avaient pas l’air très costauds, vu qu’il n’en resta plus aucun debout à un moment, sauf leur chef, un peu plus loin. Celui-ci enragé visiblement, beaucoup même.

"Ne crois pas t’en tirez comme cela !"

Léger haussement de sourcil, il s’y croyait, même en sortant cette baguette, il croyait quoi ? Que cela allait lui faire peur franchement. Alors qu’on s’attendait visiblement à un sortilège, ou plutôt à qu’il en lance un, tout ce qu’il vit, c’est une expression figée sur son regard avant qu’il ne tombe au sol. Bon, là par contre, il ne comprenait pas, il était mort de peur peut-être ? Mais ce fut bien plus compréhensible, en voyant la silhouette sortir de l’ombre, bien sûr, en se trouvant en ce lieu, comment ne pas la revoir.

"Toujours aussi adepte des joutes physiques gente demoiselle. Visiblement, vous préférez cela aux soirées mondaines. Un peu garçon manqué non ?"

On taquinait, mais c’était devenu une habitude avec elle. Que voulez-vous, cela s’était toujours passé ainsi.

_________________

Lao-Tse a dis : Que celui qui parle à ses chaussons est vraiment le roi des C....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   Mer 27 Mar 2013 - 17:31

Sophie !

Mais où était donc cette servante ? Jamais là quand on avait besoin d’elle ! Poussant un long soupir, je me débrouillai toute seule et sortis mes habits de mon armoire. Ca ne me dérangeait pas vraiment de me débrouiller toute seule, j’étais entièrement capable de le faire mais j’aimais savoir où elle était pour pouvoir lui donner du boulot et la tenir loin de mes pattes lors de mes sorties incognito. Je terminais d’attacher ma cape sur mes épaules quand elle se pointa enfin.

C’est pas trop tôt ! J’aimerais que tu t’occupe de la lessive !
Mais mademoiselle … Vous sortez …
Et je n’ai pas besoin de vous ! Je vais juste en ville faire un tour.

La jeune femme fit une petite révérence avant de partir avec la corbeille à linge. Voilà ! J’étais débarrassée d’elle et donc je pouvais caquer tranquillement à mes occupations. Rangeant ma baguette dans son fourreau, j’attachai l’étui de ma dague à ma ceinture. J’étais fin prête à sortir, il ne me restait plus qu’à sortir du palais royal discrètement mais ça ce n’étais pas un souci.

Sortant de mes appartements, je descendis jusqu’à la salle du trône. La dépassant, je poussai une grande tapisserie, dévoilant une petite porte, l’ouvrant doucement pour ne pas la faire grincer, je m’engouffrai dans le passage sombre. Utilisation rapide de la baguette pour y voir plus clair, je marchai d’un pas rapide avant d’arriver à la sortie. Rangeant à nouveau ma baguette, je poussai les caisses qui dissimulaient l’entrée et sortis au fin fond d’une ruelle. C’était très pratique ce passage surtout pour qu’on ne sache pas d’où je venais.

Chassant la poussière et les quelques toiles d’araignée qui s’étaient accrochées à mes habits, je me dirigeai vers la place principale de la ville avant de finalement opter pour quelques rues plus sombre, plus adaptés à mon envie du moment, c’est à dire me retrouver en difficulté en pouvoir user de ma dague voir même de ma baguette. J’adorais les duels, beaucoup plus que Regulus même et combien de fois j’avais pris sa place face à Orion pour l’aider à progresser. J’étais peut-être une femme mais j’en savais autant qu’un homme, un avantage à certain moment …

C’est au détour d’une rue que je le vis … Lui je l’avais déjà croisé à plusieurs reprises, je l’avais même défié dès notre première rencontre. Il faut dire qu’il s’était limite moquer du fait que je porte une dague ou que je manie l’épée avec dextérité. Mais depuis, j’avais gagné son respect, enfin … tout ça sans qu’il sache qui j’étais. D’ailleurs moi-même je ne savais pas son nom !

M’adossant à un mur non loin de là, je le regardai discuter avec un homme. Ca sentait l’embrouille à plein nez mais il devait bien savoir ce qu’il faisait, il était loin d’être idiot … L’arrivée des quatre hommes ne me surpris pas le moindre du monde, tout comme la façon dont il s’en débarrassa. Ce n’était pas mon truc la bagarre à main nue mais avec une dague pourquoi pas ! D’ailleurs cette dernière allait peut-être me servir …

Il était en train de se faire menacer par une baguette et ne sortait même pas la sienne … Il était suicidaire ou pas ? Sans hésiter une seconde, je sortis ma dague et la lança, tel un poignard dans le dos du marchand. Pas touche à cet homme, c’était moi qui avait le droit de lui taper dessus et personne d’autre ! Alors que l’homme s’effondrait sur le sol, je sortis de l’ombre et m’avança tranquillement pour reprendre mon bien.

Toujours aussi adepte des joutes physiques gente demoiselle. Visiblement, vous préférez cela aux soirées mondaines. Un peu garçon manqué non ?

Il ne savait pas à quel point il avait raison ! A croire qu’il y avait eu un souci lors de la conception des jumeaux. Mon frère avait tous les goûts d’une femme alors que moi je préférais ce que les hommes faisaient. Souriant à mon interlocuteur, je m’accroupis à côté du cadavre et récupéra ma dague que j’essuyai sur le vêtement de la dépouille.

Je ne vois pas pourquoi je changerais. Je crois que j’ai été utile, à moins que vous osiez prétendre que vous contrôliez la situation …

Me redressant, je m’avançai de quelques pas pour m’arrêter face à celui que j’avais défendu tout en rangeant ma dague dans sa pochette.

Alors ? Que faites-vous donc par ici ? Encore à travailler sur une affaire pour le moins suspecte ?
Revenir en haut Aller en bas
Richard Mac Allister
Je suis un simple Citoyen du Royaume Magique
avatar

☆ Sorcier depuis : 20/08/2012
Masculin ☞ Age : 32
☆ Hiboux : 596

☆ Star : Chris Hemsworth

☆ Crédits : Mi

MessageSujet: Re: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   Mer 27 Mar 2013 - 18:04

Son adversaire était mort, bien sur, il ne saurait en être autrement quand on savait à qui on avait à faire en face de soi. Mais le savait-il vraiment ? Après tout, il ne connaissait pas son nom, ni son pedigree. Mais malgré tout, elle avait eu l'air d'avoir la dague facile en quelque sorte, vu que le pauvre bougre s'était retrouvé avec celle-ci plantée en lui. Bien sur, il aurait pu le maitriser, cela aurait certainement demandé un peu plus de travail que pour ces collègues bien sur, mais il aurait pu en finir avec lui mais visiblement elle ne pensait pas comme lui. Frappant un des gars qui gémissait au sol d'un bon coup de pied, il esquissa un sourire insolent, amusé, il avait bien une réplique à lui sortir mais elle sortirait de nouveau de ses gonds.

Mais n'était-ce pas le jeu auquel ils s'adonnaient depuis quelques temps déjà ? Certes, enfin mine de rien, elle l'avait quand même aidé, même s'il n'avait rien demandé.


"Pour être tout à fait honnête, j'aurais pu mais nous ne le saurons jamais vu que vous êtes intervenue. Et je ne prétends jamais rien, j'affirme, rien de plus simple que de maîtriser ce genre de personne même s'il vous menace de son arme. Il suffit d'attendre le bon moment."

On pouvait penser sérieusement qu'il s'y croyait, mais en fait ce n'était pas vraiment le cas, il savait juste analyser une situation. Certes le type lui aurait balancé un sortilège mais vu la distance entre eux, il aurait pu esquiver pour lui en lancer un par la suite tout simplement. Enfin pour maintenant, la question ne se posait plus. Et quand à ce qu'il faisait cela, méritait-elle le droit de le savoir ? Après tout, il fallait le gagner ce droit. Bien qu'en lui sauvant la mise on pouvait considérer que c'était fait.

"En aucune façon très chère. Et bien que cela semble le cas, disons simplement que j'ai été assez négligent sur mes renseignements, mais qu'au final, ce fut un mal pour un bien. Quelques voyous et bandits en moins, et un peu d'exercice pour moi. Si vous voulez bien m'excuser ma chère, j'ai mon dû à récupérer à notre brave homme décédé."

Il la frôla légèrement, pure provocation à vrai dire, en se dirigeant vers notre homme au sol pour le fouiller, récupérant son dû. Après tout, un travail était un travail, et toute peine méritait un salaire et celui-là il l'avait bien mérité en tout cas. Se redressant ayant trouvé ce qu'il cherchait, il retourna son attention en direction de la jeune femme.

"Et que fais donc une jeune femme de la bonne société dans les bas fonds de cette ville ? Chercheriez vous une quelconque aventure après des petits voyous des environs ?"

Elle lui avait posé la question, il lui rendait l'appareil. Et bien qu'il aurait pu la remercier pour son aide, il était plutôt curieux de savoir ce qu'elle fichait dans ce coin de la ville, pas vraiment fréquentable à vrai dire, bien au contraire.

_________________

Lao-Tse a dis : Que celui qui parle à ses chaussons est vraiment le roi des C....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   Lun 8 Avr 2013 - 14:09

Pour être tout à fait honnête, j'aurais pu mais nous ne le saurons jamais vu que vous êtes intervenue. Et je ne prétends jamais rien, j'affirme, rien de plus simple que de maîtriser ce genre de personne même s'il vous menace de son arme. Il suffit d'attendre le bon moment.

Un sourire passa sur mes lèvres. Finalement j’aurais peut-être du attendre un peu plus pour le voir agir ! Mais bon voir une bagarre et ne pas y prendre part, c’était limite décevant pour moi. Je n’étais pas l’une de ces jeunes écervelées incapable de tenir une baguette correctement voir même de regarder du sang coulait sans crier comme un cochon qu’on égorge. Non moi j’étais le genre de fille encore peu connue, le genre de fille qui d’ici peu aurait entièrement sa place aux côtés des hommes d’égal à égal. Oui une femme pouvais être aussi douée qu’un homme, une femme pourrait facilement accéder au cercle de Merlin, j’étais quasi sûr que j’en serais capable. A voir peut-être lors du prochain grand concours d’arme du royaume, peut-être que j’y participerais incognito … Tiens c’était une idée ça !

Le bon moment ? C’est à dire ? Quand vous auriez été mort ? Hum … oui … J’aurais peut-être du le laisser faire alors …

Lui adressant un sourire narquois, je baissai les yeux sur les quatre autres hommes. Ces derniers étaient en piteux états après leur rencontre avec mon compagnon. Je l’avais vu combattre à l’épée et au couteau, il était doué mais visiblement à mains nues aussi …

En aucune façon très chère. Et bien que cela semble le cas, disons simplement que j'ai été assez négligent sur mes renseignements, mais qu'au final, ce fut un mal pour un bien. Quelques voyous et bandits en moins, et un peu d'exercice pour moi. Si vous voulez bien m'excuser ma chère, j'ai mon dû à récupérer à notre brave homme décédé.

Un peu d’exercice ? C’était ainsi qu’il voyait ce qu’il venait de se passer ici ? Je me retins d’éclater de rire. Visiblement il ne changeait pas, toujours à apprécier les combats, à relever les défis quel qu’ils soient. M’écartant légèrement pour qu’il passe, je ne fus pas surpris de son geste. Les trois quart des hommes tentaient ça pour attirer mon attention et me voir rougir. Sauf que ça ne réussissait jamais … A la place, ils se prenaient un regard bien sombre ou, si j’étais seule avec l’homme, il se retrouvait plaqué au sol avant même qu’il est compris le pourquoi du comment !

Mais là face à cet énergumène, je n’osais pas … Pourquoi ? Peut-être parce que j’avais vu sa façon de se battre et que je savais qu’il aurait facilement le dessus. Peut-être aussi parce qu’il y avait une raison inavouable, quelque chose qui me faisait me limiter mes gestes envers cet homme. Je n’en savais rien et c’était surement cette curiosité qui me poussait à continuer de le côtoyer.

Et que fais donc une jeune femme de la bonne société dans les bas fonds de cette ville ? Chercheriez-vous une quelconque aventure après des petits voyous des environs ?

Regardant l’homme qui farfouillait dans les poches du marchand que j’avais tué, je ne relevai pas de suite sa réponse. J’étudiais le profil du marchand, essayant de savoir où je l’avais vu et surtout où il habitait. Connaître ça me permettrait d’aller visiter sa demeure. S’il avait femme et enfants, je pourrais toujours m’amuser avec eux avant de leur régler leurs comptes à la façon de la confrérie, c’est à dire par la mort. Ce projet était intéressant à souhait et je faillis me mettre à rire avant de prendre conscience que je n’étais pas seule. Reportant mon attention sur le jeune homme, je haussai les épaules avant de lancer.

Mais voyons, qui vous dit que je vais partie de la bonne société ? J’ai peut-être tout simplement volé ces habits ! Et quant à ma présence ici … Et bien … Je m’ennuyais …

Je fis une petit moue innocente, celle de l’enfant pris en faute, celle de la demoiselle qui avait quelque chose à se faire pardonner, celle qui en principe faisait craquer tous les hommes. Croisant les bras sur ma poitrine, je levai le menton avant de le regarder fièrement.

Comme vous le dites si bien, faire un peu d’exercice ne peut pas faire de mal et je crois que j’en ais besoin …

Je lui lançai un regard avec un sourire en coin. A lui maintenant de décider de la suite. Allait-il me prendre au mot ou avait-il autre chose de prévu ? Je n’avais pas pensé à lui demander mais bon si jamais il n’était pas disponible, j’avais toujours une famille à massacrer …
Revenir en haut Aller en bas
Richard Mac Allister
Je suis un simple Citoyen du Royaume Magique
avatar

☆ Sorcier depuis : 20/08/2012
Masculin ☞ Age : 32
☆ Hiboux : 596

☆ Star : Chris Hemsworth

☆ Crédits : Mi

MessageSujet: Re: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   Lun 8 Avr 2013 - 15:02

Qu’elle essaye, qu’elle essaye de le titiller, à vrai dire, cela l’amusait plus qu’autre chose à cet instant-là. Il faut dire, que dès les premiers échanges qu’ils avaient eu les fois où ils s’étaient rencontrés, les piques avaient volé aisément entre eux, comme des étincelles, une pluie d’étincelles, ils ne pouvaient visiblement s’en empêcher. Et cela n’avait franchement pas l’air de le déranger plus que cela, bien au contraire. Il préférait rencontrer une personne comme cela, qu’une personne amorphe, docile et qui ne ferait que dire oui à toutes les demandes de quelqu’un. C’était bien plus intéressant ce genre de personnalité n’est-ce pas ?

"Qui sait ! Vous auriez pu être surprise par le résultat si vous l’aviez laissé faire. Peut-être que nous devrions miser la prochaine fois, à moins que vous n’ayez la crainte de perdre quelques pièces."

Elle le cherchait, il faisait de même. Autant la pousser au défi non ? Enfin pour le moment, il préféra s’occuper de fouiller les poches de notre ami, pour récupérer son dû. Il ne chercha pas vraiment à l’impressionner en passant à côté d’elle, de toute façon, elle était au-dessus de cela, elle le lui avait déjà démontré, simplement, il fallait bien qu’il passe pour fouiller notre ami décédé. Alors à moins de la balancer sur son épaule, ce qui était faisable bien entendu, la manière la plus simple avait été choisie. Enfin, il l’écouta bien entendu, esquissant même un léger sourire amusé après avoir trouvé ce qu’il cherchait, le rangeant dans l’une de ses poches, histoire d’être sûr que cela ne disparaisse pas bien entendu, avant de se redresser pour faire face à ce jeune demoiselle.

Elle s’ennuyait ? Vraiment ? Il restait malgré tout quelque peu sceptique me direz-vous. Mais en voyant sa moue, qui devait certainement en faire craquer plus d’un, il se contenta d’un regard amusé. Franchement, il s'était assez battu avec elle, enfin contre elle, pour savoir que l’ennui venait rapidement avec elle. On pourrait la qualifier de garçon manqué, mais elle avait tout le charme féminin en sa faveur, il faudrait trouver un autre qualificatif.


"Dans ce cas, vous devez vous ennuyer souvent on dirait."

Quant au fait d’avoir volé les habits, il n’y croyait pas une seule seconde. D’ailleurs, il la détailla des pieds à la tête, sans véritable gène, après tout, si elle osait émettre le commentaire comme quoi elle avait volé tout ceci, on pouvait enquêter de manière visuelle non ? C’était juste le professionnalisme qui ressortait là, rien d’autre en fin de compte. De toute façon ces vêtements avaient l’air d’être bien trop ajustés à elle, d’être fait sur-mesure pour qu’ils ne lui appartiennent pas. Oui ça épousait bien ses formes. Restons honnêtes après tout.

"Si vous les aviez vraiment volés, ils ne vous iraient pas aussi bien. On dirait presque qu’ils ont été fait pour vous. Quelle coïncidence dans ce cas !"

Léger haussement de sourcil, tiens donc, elle avait besoin d’exercice. Il pourrait bien sur faire un commentaire graveleux à ce sujet, mais cela ne lui vint même pas à l’esprit, pas avec elle en tout cas. Va savoir, peut-être que quelque part, derrière toutes ces taquineries, ce jeu de provocation, il y avait une certaine forme de respect envers elle et ses capacités. Malgré tout, il avait parfaitement compris la demande sous entendue, bien, il serait son homme. Façon de parler bien entendu. Il n’avait rien contre le fait de continuer à s’échauffer si elle cherchait vraiment à se faire la main.

"Tiens donc. De l’exercice. J’espère que ce sera mieux que la dernière fois, je m’étais un peu lassé je trouve, vous n’étiez pas en grande forme. Mais soit, à votre convenance. Je vous laisse même l’honneur de décider l’endroit où faire un peu d’exercice."

Oui, il était trop gentil, cela le perdrait. Enfin n’exagérons rien non plus. Maintenant, on allait pouvoir passer aux choses sérieuses. Bien sûr, ce qu’il venait de dire, c’était plus de la provocation, mais c’était le jeu n’est-ce pas ? Il était temps de rentrer dedans et de se donner à fond.


_________________

Lao-Tse a dis : Que celui qui parle à ses chaussons est vraiment le roi des C....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle aime donner des coups de pieds aux fesses ! Vil traitresse ! [ Fe Beatrix ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]
» [Bibliothèque] Archive
» bouge ton cul, conn**d ▲ ALEKCY
» Mattéo ϟ Et ta mère elle aime les chips aussi..? - FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: L'aventure continue :: Les Aventures continues-
Sauter vers: