Noélya ► Let me hold your hand /FINI
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Noélya ► Let me hold your hand /FINI

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Noélya ► Let me hold your hand /FINI   Lun 20 Aoû 2012 - 14:54






Noélya-Jules Elle Alonso
En cas de questions, contactez un membre du staff par messagerie privée.
SURNOMSNoé, Ju'.
DATE DE NAISSANCE29 Juillet 1487, a donc 16 ans.
LIEU DE NAISSANCEDublin, Irlande.
PROFESSIONElève.
PARTICULARITÉElle est une particularité!.
.

INTROSPECTION


PARENTS : Malheureusement, ma mère Lady Eleonor Alonso est décédée il y a de ça 2 ans en mettant au monde mon frère. Elle avait à peine trente-cinq ans et elle me manque beaucoup. Mon père, Lord Carlos Alonso, est toujours en vie, heureusement. FRÈRES & SŒURS : J'ai cinq frères et soeurs, tous plus jeunes que moi. Il y a Carlos, 15 ans, Elena, 13 ans, Juan, 10 ans, Sophia, 5 ans et enfin le petit dernier Javier, 2 ans.
DESCENDANCE : Pas encore ! J'attends mon mariage pour ça.AUTRES : Je suis promise à un de mes amis d'enfance, un garçon que je n'ai pas vu depuis pratiquement dix ans, il s'appelle Luis.
.

MAGIQUEMENT VOTRE


BAGUETTE : Ma baguette mesure 25 centimètres, est en bois d'érable, rigide, et contient une plume de phénix.
COMPETENCES : J'ai été entraînée à la chasse par mon père il y a quelques années, mais à vrai dire, ça ne me passionne pas plus que ça. Je suis très douée en équitation et j'ai un très bon sens de l'orientation. Je suis aussi douée en lutte, ma mère m'avait enseigné les rudiments peu avant sa mort et je n'arrêtais pas de me bagarrer avec mon frère Carlos il y a encore peu de temps.ÉPOUVANTARD : Un cercueil contenant le cadavre de Mère.
.

DERRIERE L'ECRAN


AVATAR CHOISILa belle Léa Michele.
AUTRE COMPTE ?
PERSONNAGE ISSU DE POSTE VACANT ?Nope.
QUESTIONSComment on fait les bébés ?.
COMMENT AVEZ-VU CONNU LE FORUM ?Un nain de jardin caché dans une poubelle à entendu mon prof de math en parler à son banquier, du coup ce nain l'a répété à l'inspecteur des impôts de ma ville. Et donc je l'ai connu grâce à bttf, dh... (: Miss Teigne



Dernière édition par Noélya-Jules E. Alonso le Dim 26 Aoû 2012 - 15:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noélya ► Let me hold your hand /FINI   Lun 20 Aoû 2012 - 14:54

DEAR DIARY, WELCOME INTO MY LIFE.
Je m'appelle Noélya, j'ai 16 ans et je suis une fille ordinaire. Je n'ai pas une vie trépidante comme Jeanne d'Arc, pourtant, on m'a demandé de la narrer. Soit. C'est sot, mais vu que quelque fois je suis sotte, pourquoi pas. Voici ma vie.

Ma conviction est que, pour narrer ma vie, je dois commencer par narrer celle de mes géniteurs. Mes parents sont Lord Carlos Alonso et Lady Eleanor Alonso. Tous deux sont nés dans le pays de Christophe Colomb, ce beau pays nommé Royaume de Castille. Père est né en 1463, il vient tout juste de fêter ses quarante ans. Il commence à se faire vieux, mon pauvre petit Père. Néanmoins, il est toujours en bonne santé et les médecins de la Cour d'Irlande disent qu'il pourra vivre jusqu'à soixante-cinq ans. Vous imaginez comment il sera à cet âge-là ! Je ne pense pas que ce soit possible de vivre si longtemps, surtout pour lui. Je m'égare. Père est un cousin de la reine de Castille, Isabelle 1re, il fait donc parti de la haute aristocratie de Castille et fait parti de la noble maison des Trastamare. Quand il eut seize ans, Père épousa une de ses lointaines cousines, Maria de Léon, une aristocrate aussi. Celle-ci avait douze ans à l'époque. Père m'a confié qu'avec elle, il s'ennuyait grandement; Maria était timide et n'était pas très instruite, en dépit de sa noblesse. Alors, dès le début de leur mariage, il a commencé à fréquenter d'autres femmes. C'est ainsi qu'il a rencontré ma mère. Mère faisait partie de la petit noblesse, elle séjournait à la Cour de Castille mais ne faisait pas partie de la famille royale. Elle n'avait que trois ans de moins que Père et le coup de foudre a été immédiat. Ah, comme c'est romantique ! L'amour véritable triomphe toujours... Père et Mère aurait voulu vivre leur amour au grand jour, mais Maria retenait Père. Ne trouvant pas d'autres solutions, Père et Mère ont décidé de fuir ici, en Irlande. Père y avait des amis de Castille qui était prêt à l'accueillir, des poètes avec de beaux idéaux. Mes parents font depuis ce jour-là partis de l'aristocratie irlandaise, ils ont reçus les titres de "Lord and Lady Alonso" et se sont mariés. Mère est tombée enceinte de moi, puis de mes frères et soeurs. C'aurait pu être un bonheur sans tâche, mais il y a quelques années, l'affaire Maria est ressortie et Père a été excommunié de l'église catholique par le Pape, ce qui complique un peu ses affaires, et Mère est décédée il y a de ça deux ans en mettant au monde mon frère. Ca, c'est l'histoire de mes parents. A mon tour, désormais, d'écrire mon histoire.

Je suis donc née le 29 Juillet de l'an de grâce 1487. L'Europe se remettait tout juste de ce que Père appelle "La Grande Guerre" qui a opposé la France et l'Angleterre durant plus de cent ans. Je suis née à Dublin et j'y ait toujours vécu. Je suis un peu née avec une cuillère en or dans la bouche; j'ai vécu à la Cour et je côtoyais la noblesse alors que je ne savais même pas encore parler. Mais j'étais très heureuse. Mère et Père étaient attentifs à mes besoins, j'avais toujours de jolies robes, de jolies coiffes, je n'avais jamais faim ou soif. J'ai grandi comme ça, en étant à moitié pourrie gâtée, et sont arrivés mes frères et soeurs. C'était une bien belle époque, la période de l'insouciance. Quand j'avais à peu près cinq ou six ans, j'ai rencontré un garçon du nom de Luis. Comme moi, il était origine d'Espagne et habitait là car ses parents étaient de célèbres commerçants. Luis était très charmant (oui c'est possible d'être un gentleman de six ans) et nous étions un peu les meilleurs amis du monde. Un jour, mon père m'a demandé : "Noélya.. Veux-tu épouser Luis ?" J'étais si petite et je rêvais du mariage, alors j'ai dit oui. On aurait pu me demander d'épouser un ogre que j'aurais dit oui. C'est ainsi que, dès ma petite enfance, j'ai été promise à un garçon. Bon, pas que je déteste Luis, c'est un chic type, mais de là à l'épousailler... Bref, revenons à nos brebis. Quelques mois après l'annonce officielle de nos fiançailles, -j'avais environ sept ans-, Luis reparti en Espagne avec ses parents, qui promirent de revenir en Irlande pour le mariage, qui aurait lieu quand j'atteindrai mes dix-sept ans. Après... J'ai eu une enfance normale. Passé cette période "tuvasépouserLuis", je pus grandir normalement. Mes frères et soeurs continuaient de naître et Père commença mon éducation vers l'âge de dix ans. Il m'appris à lire, écrire, le calcul, l'espagnol, à monter à cheval, comment chasser, et il m'apprit aussi à mieux maîtriser ma magie. Ah, je ne vous en avez pas encore parler ? Ma famille vient d'une longue lignée de sang-pur très fameuse en Castille. Les Alonso. La magie est un secret de famille ancestral et Père a été très clair là-dessus; si un de ses enfants divulgue cette information, il l'écartèle. Du coup je fais bien attention à ne pas divulguer l'information (a)

Mère a commencé à s'affaiblir quand j'eus treize ans. Elle avait à la base une santé fragile, mais là, elle ne pouvait même plus utiliser sa magie. De plus, les soucis s'accumulaient; Père était toujours marié à Maria et il s'est fait excommunié par le pape, bon nombre de ses "amis" ne voulaient plus lui parler à cause de ça. J'avoue avoir été moi même très déçue par sa conduite déloyal envers Maria, même si j'approuve son histoire avec Mère. C'était un triste période. Mère mourrait à petit feu, Père était noyé dans les dettes et dans les problèmes. Son entreprise de commerce coulait à flot et il devait payer les divers guérisseurs qui tentaient de soigner Mère. J'admirais son courage. Elle souffrait mais continuait d'être une mère exemplaire. Avant de partir, elle a pu m'apprendre l'art du combat rapproché, ce qui peut s'avérer très utile. Depuis, je suis une guerrière parfaite. Finalement, Mère nous a quitté il y a deux ans, en mettant en monde mon petit frère. La famille était en deuil, toute l'Irlande était en deuil. Mère était une courtisane très respectée car, grâce à sa magie, elle savait concocter des remèdes miraculeux. C'était une guérisseuse très prisée. Néanmoins, même si la perte de Mère était un événement tragique, tout a commencé à aller mieux, petit à petit. L'entreprise a commencé à repartir, les frais de médecins étaient payés. Je devais m'occuper de ma ribambelle de frères et soeurs, mais je le faisais avec plaisir. Mère aurait voulu que je fasse ça, et je sais qu'elle doit être très fière de moi.

Il y a quelques semaines, Père m'a annoncé que j'étais libérée. Il avait appris que quatre jeunes sorciers ambitieux avait créer une école de magie, Poudlard, destiné aux sorciers entre onze et dix-huit ans afin de leur apprendre la magie. Je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de quitter mes frères et soeurs, Père n'allait pas réusir à tout gérer ! Mais il a su me convaincre; il faut avouer que je suis une bonne guerrière, mais je le serais encore plus si j'étais plus douée en magie. Mes connaissances sur le sujet sont très vagues, certes je sais me débrouiller et lancer des sorts avec ma baguette, mais c'est tout. Et puis... Luis est revenu en Irlande cette année. Père dit que sa famille restera là pour un bon bout de temps, au moins jusqu'à notre mariage qui aura lieu dans à peu près un an. Alors, peut-être qu'il viendra à Poudlard aussi. Ca me fait tout drôle de le revoir. Je ne l'avais pas vu depuis mes six ans, quand on a appris qu'on aller se marier. Je pense qu'il va falloir qu'on apprenne à se connaître, à s'aimer... Ca risque d'être compliqué.



Dernière édition par Noélya-Jules E. Alonso le Dim 26 Aoû 2012 - 12:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Noélya ► Let me hold your hand /FINI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jung So Hee ♚ Brother hold my hand
» hold my hand as i'm lowered • lula
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» (M) DYLAN O'BRIEN ▬ Take my hand and come with me
» Dead Man's Hand ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: Les Rouages Rudimentaires :: De vous à nous :: Oubliette des Fiches-
Sauter vers: