Ythel Bowen
Origins of Poudlard

Poudlard au temps des fondateurs
 
Genesis RPG  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  Topsite  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
En décembre, le staff de "Genesis RPG"
vous donne rendez vous sur sa nouvelle création :

ONCE UPON A TIME RPG




Envolez-vous vers le NOUVEAU forum RPG sur "Once Upon a Time".
Embarquement sur le bâteau du capitaine Crochet prévu pour Décembre 2013 !

Et dès à présent, toutes les informations, réservation d'avatars, recrutement...
sur notre page facebook !!


~~~ Le plus important n'est pas combien de temps a duré un forum,
mais le plaisir qu'on a pris à y participer et les amis qu'on s'y est fait !

Depuis Mai 2005 : "Universal Stargate" - "Deathly Hallows RPG" -
"Celebrity Nous les Fans" - "Atlantis Univers" - "Avengers Now" -
"Deathly Hogwarts" - "X Men Reborn"...

Décembre 2013 : "Once Upon a Time". En route vers les 9 ans de
"Genesis RPG" ! ~~~

Partagez | 
 

 Ythel Bowen

Aller en bas 
AuteurMessage
Aloysius E. Gaunt
Je suis un Elève de l'Ecole de Sorcellerie
avatar

☆ Sorcier depuis : 23/08/2012
Féminin ☞ Age : 25
☆ Hiboux : 73

☆ Star : Jim Sturgess


MessageSujet: Ythel Bowen   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:08







"Pour le rachat de mon âme"
En cas de réclamation, ne contactez personne.
SURNOMSP'tite tête
DATE DE NAISSANCEMars 1492.
LIEU DE NAISSANCEPentraeth, île d'Anglesey, nord ouest du Pays de galles
PROFESSIONNon lieu.
PARTICULARITÉAucune.
.

INTROSPECTION


PARENTS : Sa mère était une sorcière, elle a été brûlée par l'Eglise peu après la naissance d'Ythel, elle aidait son père à la ferme.
Son père était et est toujours un moldu, il n'était pas au courant de la "particularité" de sa femme et a très mal vécu sa mort. Son travail à la ferme l'occupant beaucoup il a confié l'éducation du petit au curé de la paroisse puis l'a récupéré à l'âge de 6 ans pour l'aider dans les champs.
FRÈRES & SŒURS : Sa mère est morte avant d'avoir pu avoir d'autres enfants.
DESCENDANCE : Est-ce seulement physiquement possible ? (S'il est très précoce oui à la limite c'est vrai, mais bon...)AUTRES : Aucun, par contre animal c'est masculin donc "éventuels animaux de compagnie" ;)
.

RACONTE TON PASSE



"Vous faites quoi ?"

Llyod soupira en frappant la lame rougie avec son marteau, depuis quelques jours un gamin d'une dizaine d'année l'observait à chaque fois qu'il passait devant la forge et aujourd'hui le voilà qui s'arrêtait et commençait à lui parler, essuyant la sueur qui coulait de son front il décida de ne pas répondre, peut-être le petiot se lasserait-il d'attendre et retournerait à des activités plus de son âge comme lancer des cailloux ou sauter dans des flaques. Malheureusement ce manque de réaction ne sembla pas décourager le garçon qui répéta à nouveau sa question en s'asseyant sur la barrière qui séparait la forge de la rue déserte.

" Ca ne se voit pas ? Je forge une lame."

Il avait pris le ton le plus désagréable qu'il avait en réserve pour tenter à nouveau de faire comprendre à son interlocuteur qu'il n'était pas le bienvenu.

"Pourquoi ?"

Deuxième soupir.

" Tu ne devrais pas aider ton père toi ?"
Ythel regarda un moment le forgeron sans comprendre puis haussa les épaules.
"C'est Dimanche"
"Alors tu devrais être à la messe."
"Vous aussi."

Ce fut cette fois à llyod de marquer une pause.
"Je ne suis plus un enfant, toi par contre si."
"Mon père dit que la messe ne sert à rien, qu'on a pas besoin de prêtre pour honorer Dieu."
"Et tu le crois ?"
"C'est mon père."


Le garçonnet avait prononcé cette phrase Llyod laissa retomber son bras qui tenait le marteau et laissa ce dernier tomber au sol pour regarder avec plus d'attention le gosse qui lui faisait face, il était jeune, douze ans à tout casser, sans doute moins, tellement de tâches de rousseur qu'il était difficile de voir autre chose que ça quand on observait son visage et une tignasse brune qui gagnerait à être brossée plus souvent, le forgeron l'avait déjà vu à plusieurs reprises depuis qu'il s'était installé à Pentraeth, il s'agissait du fils unique Bowen, un modeste fermier qui travaillait pour un riche quelconque des environs et qui vivait seul depuis la mort de sa femme. "La mort", pensé comme ça il aurait pu s'agir d'un accident, mais d'après ce qu'il avait compris elle avait finie sur le bûcher et de ce qu'il savait elle n'était pas innocente, le gamin devait donc également être un sorcier, ce qui étonnait Llyod c'est qu'il n'ait pas fini également sur le bûcher, d'ordinaire les prêtres ne faisaient pas dans la présomption d'innocence.

"Mon père il dit que vous êtes un magicien."
L'adulte marqua une pause et regarda fixement mon marteau au sol pour cacher le trouble qui pouvait se lire à ce moment là dans ses yeux, la phrase qu'il venait d'entendre l'avait secoué, même depuis les récents évènements être un sorcier dans une ville essentiellement moldue et encore bien attachée à sa paroisse n'était pas sûr, il tenta de cacher le trouble dans sa voix.
"Pardon ?"
Raté, même un enfant de onze ans ne s'y tromperait pas.
"Pour forger aussi bien il dit qu'il faut être un magicien."
"Ha..."
"Mais en fait vous êtes pas magicien, vous êtes sorcier hein ?"
"Peut-être..."


L'artisan regarda Ythel s'éloigner dans la rue, après tout que risquait-il, ce n'était qu'un môme et il était comme lui, d'autant plus qu'il n'avait pas vraiment avoué être un sorcier, il l'avait laissé entendre, personne ne le croirait et cela passerait pour des divagations d'un gamin en manque d'imaginaire.
Quand même, c'était troublant, il ne l'avait pas soupçonné d'être un voleur, un tueur, un éleveur de vache en fuite, non il avait vu juste, comment ? Observant la rue toujours déserte avec suspicion il rentra dans la cabane qui lui servait à la fois d'échoppe et de foyer et sorti un coffre, à l'intérieur une baguette magique, il ne l'avait sorti depuis son installation il y a trois semaines et il savait grâce à d'habiles sortilèges que nul n'avait pénétré chez lui. Haussant les épaules il plaça sa baguette à sa taille au cas où et sortit.


Tenta se sortir était plus juste, il n'avait pas franchi le pas de la porte qu'il percutait violemment Ythel qui arrivait en sens inverse, la violence du choc l'avait envoyé valser par terre et il n'attendit même de se relever pour mettre en garde le sorcier, le souffle court en raison de la course qu'il venait de faire.

"Il faut partir, vite, ils savent."
"Comment ?"

L'enfant ne répondit pas.
"COMMENT ?"

Les larmes commençaient à perler autour des yeux du gosse et la pression qu'exerça la main du forgeron sur son poignet en accentua le nombre. Au coin de la rue des dizaines de paysans, fourches et torches à la main, se ruaient avec hargne vers la forge, Llyod et Ythel étaient cependant déjà bien loin.

Ythel se releva vite, sa main droite s'enfonçait dans la boue qui bordait un lac qu'il n'avait jamais vu, face à lui se trouvait celui qu'il venait de vendre et qui ne semblait pas avoir apprécié la trahison dont il venait de faire l'objet.

"Je croyais que ton père méprisais les prêtres ?"

L'enfant ne répondit rien, gardant les yeux fixement rivés au sol, les dents serrés, anticipant la correction qu'il allait recevoir.

"Te taire ne t'aidera pas, j'ai transplané bien trop loin de chez toi et de toute habitation pour que tu y retourne en vie si je t'abandonne, ceci dans l'hypothèse bien sûr où je ne te tue pas maintenant."
"J'avais pas le choix."

Le ton de semi arrogance qu'il avait eue durant toute la précédente conversation avait complètement laissant place à un ton penaud qui idiquait qu'il avait perdu la maigre assurance qu'il avait réussi à trouver auparavant.
"Pas le choix ? Tu étais donc obligé de dire à ces gens de me tuer ?"
Les larmes sur ses joues pleines de tâches de rousseur se firent plus nombreuses, sans qu'il soit capable de savoir si elles venaient plus de la peur ou de la culpabilité, ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça, ais c'était la première fois qu'il se trouvait en face de sa victime et son innocence venait d'en prendre un coup, il comprenait aujourd'hui toute la portée de ses actes. Le sorcier qui lui faisait face sorti sa baguette et la pointa sur le front du gamin avant de répéter d'une voix froide et en détachant chaque syllabe.
"Réponds-moi."
Un silence s'installa avant qu'Ythel hurle sa réponse, la voix nouée à cause des larmes qui continuaient leur chemin.
"IL FALLAIT QUE JE SAUVE MON ÂME"

La phrase avait été prononcée avec tant de force que l'adulte recula d'un pas, abasourdi avant de ranger sa baguette, il regardait maintenant son captif avec compassion, il aurait du y penser plus tôt, si ce gosse n'avait pas brûlé avec sa mère ce n'était pas que le curé avait fait preuve de compassion, il l'utilisait pur piéger les sorciers en lui faisant miroiter le paradis et tout ce qui s'en suivit, un léger sourire aux lèvres il se pencha vers le gosse qui s'était laissé tomber à genoux.

"Tu crois vraiment que tu en as besoin ?"
Ythel essuya ses larmes du revers de la main.
"Évidement, j'en suis un moi aussi."
"Et alors ? C'est Dieu qui t'a fait comme tu es, pourquoi t'aurait-il infligé plus de peine que les autres alors que tu n'étais encore qu'un enfant ?"
"Il a ses raisons."

"Certes, un enfant qui fait mourir sa mère aura des épreuves supplémentaires, un adulte qui agit mal également, mais tu n'étais pas encore né qu'il t'aurait infligé cette épreuve ?
"..."
"Tu as entendu parler de ce qu'il s'est passé en Angleterre il y a quelques mois."
"Vaguement..."
"Le Roi a... "laissé sa place" aux sorciers, tu crois que Dieu laisserait faire cela s'ils étaient damnés ?"


Le garçonnet du s'avouer vaincu.
"Ça ne change plus rien maintenant, je n'ai plus nul part où aller, à la ville ils me chasseront."
"Détrompe toi, j'ai peut-être une idée."

Ythel releva les yeux vers son sauveur avec une lueur d'espoir.
"Je vais devenir votre apprenti ? Vous m'apprendrez la forge ?"
Llyod parti d'un rire clair en se relevant et époussetant les brins d'herbe qui s'étaient collés à son pantalon.
"A l'heure qu'il est ma forge doit être en train de brûler, ce n'est pas une bonne idée d'y retourner pour te former, non, j'ai une bien meilleure idée."


.

MAGIQUEMENT VOTRE


BAGUETTE : Bois de Bouleau, 21,2 cm et crin de licorne.
COMPETENCES : Ythel sait lacer ses chaussures et compter deux par deux... heum excusez moi trompée de forum. Ayant longuement aidé son père à la ferme il est capable de tondre un mouton, traire une vache, garder les dit moutons, labourer et récolter un champ, recoudre des vêtements, faire de la cuisine rudimentaire, parler, il a appris à lire et à écrire à l'Eglise.ÉPOUVANTARD : Un prêtre.
.

DERRIERE L'ECRAN


AVATAR CHOISISkyler Gisondo.
AUTRE COMPTE ?Non.
PERSONNAGE ISSU DE POSTE VACANT ?Non.
QUESTIONSNon.
COMMENT AVEZ-VU CONNU LE FORUM ?Heuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu j'sais plus quoi qui m'a redirigé sur fb qui m'a redirigé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ythel Bowen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ythel Bowen
» Ythel Matthew Bowen
» le contexte
» All the best women are married, all the handsome men are gay [Ythel, Gil, Ahren]
» LORENZO BOWEN-RHODES #(213) 162 - 5128

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins of Poudlard :: Les Rouages Rudimentaires :: De vous à nous :: Oubliette des Fiches-
Sauter vers: